Afrique du Sud : la faune

, par  Laurent , popularité : 3%

Quand on parle de l’Afrique, la première chose qui vient à l’esprit ce sont les animaux. Même s’ils occupent une place importante dans la culture Africaine, c’est ce qui frappe en premier l’imaginaire de l’Européen et qui est source de plein de clichés sur ce continent. On imagine volontier l’Afrique comme une vaste réserve, une savane infinie bourrée d’animaux tous plus gros et dangeureux les uns que les autres, alors que c’est loin d’être le cas. L’animal le plus dangereux d’Afrique, c’est l’homme.

Mais, celà n’empêchera pas mon premier article sur mon trip sous ces latitudes de concerner la faune rencontrée là-bas.

La plupart des parcs nationaux et des réserves privées en Afrique du Sud ne sont pas des milieux naturels préservés, mais des milieux naturels reconstitués. Le parc Kruger embryonnaire date du 26 mars 1898. Mais pour s’étendre vers le nord à la taille qu’on lui connait aujourd’hui, il a fallu déplacer la population et empêcher les cultures. Celà donne à l’heure actuel un parc aillant beaucoup de point commun avec le parc de Thoiry, dans les Yvelines. On paie pour entrer, on ne doit pas quitter sa voiture, on ne doit pas nourrir les animaux et à l’intérieur, on rencontre des aires de pique-nique avec des baraques à frites. A la différence près que le parc Kruger est grand comme les Pays-Bas, que les animaux y vivent libres sous leur latitude d’origine et que leur ecosystème est plus ou moins respecté [1].

En cliquant sur le zèbre ci-dessous, vous retrouverez la plupart des photos que j’ai prises en deux jours dans le Kruger National Park et dans la Sabi Sand Game Reserve [2] durant un sunset safari. Mais aussi, quelques photos de paysages prises dans le Blyde River Canyon [3], dans les montagnes du Drakensberg [4] et dans le Table Mountain National Park [5]. Toutes ces photos donne une bonne image de la diversité des animaux que l’on rencontre sur ces terres.

Afrique du Sud : faune et paysages

L’emblème de l’Afrique du Sud, ce sont les Big Five. Les cinq animaux réputés pour être les plus dangereux d’Afrique. Ils figurent sur les billets de banque Sud africains dans l’ordre de leur dangerosité. Il y a le léopard, le rhinocéros, le lion, l’éléphant et le buffle. Le seul que je n’ai pas vu durant mon safari, ce fut le lion. Peut-être n’étaient-ils pas loin, tapis dans les hautes herbes. Mais nous n’avons pas pris le risque de sortir de la voiture et servir d’appât pour les attirer.

Un autre animal emblématique d’Afrique du Sud, c’est le Manchot du Cap (ou Jackass Penguin pour les locaux). Une espèce qu’on ne trouve que sur les plages de la très jolie péninsule la plus au Sud-Ouest de l’Afrique. Il est difficile de ne pas passer des heures ébahis à les regarder s’ébattre comme si nous n’étions pas là. Car ces oiseaux fréquentent les mêmes plages que les touristes et ne sont pas effarouchés du tout par leur présence.

[1J’entends par là qu’il n’y a pas de soigneurs pour les nourrir

[2La plus grande réserve privée du pays et limitrophe du Kruger.

[3Un magnifique panorama à une soixantaine de kilomètres du Parc Kruger.

[4Chaine de montagnes à la frontière avec le Lesotho, où l’on rencontre quelques parcs naturels comme le Royal Natal.

[5Parc naturel qui vise à protéger le patrimoine paysager et naturel de la péninsule de Cap de Bonne-Espérance.

Navigation