Bilan 2006

, par  Laurent , popularité : 1%

Ça y est, nous sommes en 2007 ! Et au passage, je vous adresse mes meilleurs vœux.

C’est l’occasion pour moi de faire un petit bilan de 2006 au sujet de ce site web. Cette précédente année fut celle de tous les records en terme de fréquentation.

Peut-être serez-vous intéressés par savoir quels sont les articles qui ont le plus attiré le chaland ? Moi, en tout cas, ça m’amuse.

Tout d’abord, j’en profite pour remercier tous les curieux qui passent par ici. En effet, l’existence de ce site web est purement gratuit. Je ne gagne absolument rien à l’entretenir. Il existe uniquement pour flatter mon égo. Et le fait que vous êtes toujours plus nombreux à passer par ici est plutôt bon pour lui.

Les Stats

Je reçois en moyenne plus de 6 personnes par jour.

Et en 2006, ce sont 2 278 visites qui ont été enregistrées sur www.acadamia.org.

Cela fait une moyenne de 190 visites par mois, avec deux pics significatifs. Le mois de juin a vu l’affluence grimper en flèche avec 479 visiteurs. Ce mois a donc été le record de fréquentation encore invaincu. Il correspond à la mise en ligne de l’album photo de la Crémaillère de Stéphane et Sophie. Comme quoi, je ne suis pas l’unique personne qui déplace les foules ici. Le deuxième pic enregistré est celui du mois de novembre avec 299 visites. Ces visites correspondent à la mise en ligne sur mon blog des vidéos de l’anniversaire de Stève. En août, c’est le creux de la vague.

Évidemment, ça ne veut pas dire qu’il y a eu 479 personnes différentes qui étaient intéressés par les photos de la Crémaillère de Stéphane et Sophie ou par l’anniversaire de Stève, mais que les personnes intéressés sont venues les voir et revoir plusieurs fois durant les jours qui ont suivi leur mise en ligne.

JPEG -
Progession des visites 2006

En conclusion, ce sont les grands évènements qui attirent les gens sur mon site. Mais pas seulement. Certains sujets ont plus la cote que d’autres.

Qu’est ce qui intéresse les visiteurs ?

C’est la grande question ! Et ce que je constate via les statistiques de connexion, c’est que ce qui intéresse en premier lieu mes visiteurs, c’est quand je parle d’eux ! En effet, ce sont les épisodes de la vie des uns et des autres qui reçoivent les plus grands suffrages sur le coup. Par exemple, les sorties à l’acrobranche, les soirées jeux ou les concerts. Mais leur succès s’étouffe vite.

En second, ce qui attire aussi beaucoup, c’est quand je dévoile des pans cachés de ma vie privée. Bande de voyeurs ! Mais, je reste peu prolixe là dessus, si j’en dévoile trop vous viendrez moins souvent. (Rires sardoniques).

A l’inverse, mes articles polémiques ou critiques n’intéressent personne [1]. Sauf peut-être Yann. Mais je continuerais à en écrire quand l’inspiration sera là, car ce n’est bien évidemment pas l’audimat qui me motive.

Il y a des articles dont le succès n’est pas immédiat, mais qui se fait sur la durée. Il s’agit essentiellement des articles sur ma ludothèque. Ce sont des visiteurs occasionnels qui arrivent via Google. De même mes articles sur le point G ont attiré un monde fou. Ou encore, l’article sur Julie de Lacanau a amené un nombre de visiteurs incompréhensible.

Mais, peut-être vous demandez-vous comment, je peux savoir tout ça ?

Je piste mes visiteurs

Nous venons de voir que ce sont essentiellement les grands évènements qui ont attirés les gens sur mon site. Car effectivement, lorsque, par exemple, je mets à jour l’album de mes collègues, les connexions en provenances du proxy de la boite qui m’emploie montent en flèche.

Ça ne vous inquiète pas que je puisse en savoir autant sur les habitudes de mes visiteurs ?

A ce sujet, j’en profite pour mettre en garde tous ceux qui naviguent sur la toile et sur mon site. Sachez que je peux remonter (via l’adresse IP des visiteurs) vers le FAI et le lieu géographique des personnes qui viennent me voir. Je peux donc si je le désire, estimer quand et pourquoi se connectent les abonnés de Wanadoo de telle ou telle commune ou les abonnés Club-Internet de telle autre. Par exemple, derrière le nom du serveur hôte “alagny-152-1-24-53.wXX-XXX.abo.wanadoo.fr” ne peut se cacher que deux de mes amis ou encore derrière “08915608XXXX.chello.fr” il ne peut s’en cacher qu’un seul.

De même, je peux pister toutes les personnes qui viennent sur mon site à partir d’un autre site [2]. Et notamment, à partir d’un webmail (genre yahoomail ou hotmail). Je sais ainsi que la lettre d’information envoyée automatiquement à la liste est très utile pour inciter les personnes à venir voir mon blog.

Je sais aussi s’ils utilisent Windows ou Linux [3]. IE ou Mozilla... Et je connais les mots-clés utilisés dans Google ou Yahoo qui ont aboutis à mon site [4].

Il m’est donc facile de pister les visiteurs habituels de mon site, savoir quand ils se sont connectés et qu’est-ce qu’ils ont vu. Imaginez ce que peut faire un site moins scrupuleux de toutes ces informations de surf. D’autant que les sites à la pointes utilisent d’autres techniques plus poussées pour fliquer leurs visiteurs (cookies, scripts, activX, flash...).

Voir en ligne : Découvrez comment vous êtes pisté sur Internet

[1J’imagine que celui-ci entre dans cette catégorie. L’avenir nous le dira.

[2D’ailleurs, il y a un truc qui m’énerve, c’est qu’il y en a encore beaucoup trop qui arrivent sur www.acadamia.org via www.acadamia.fr.st. Mettez à jour vos Signets/Marques-pages !

[3N’est-ce pas, Yann ? Winking 4

[4Le mot-clé “Point G” arrive en tête, mais on compte aussi “murder party”, “acrobranche”...