Block Party

, par  Laurent , popularité : 10%

Avant de vous raconter plus en détails mon dernier week-end (j’ai encore les photos à transférer sur mon Pingouin), voici avec cet article un petit interlude. Ci-dessous, je vais évoquer, entre autres, la fête de quartier qui a eu lieu le vendredi soir Place de la Bataille de Stalingrad à la Villette. Ça se passe dans mon quartier.


Block Party

À New York, dans les années 1980, certaines petites fêtes de quartiers sont devenues tellement populaires que de grandes stars du funk et du hip-hop sont venus se produire sur la scène de petits quartiers éloignés du centre. Maintenant, la block party, synonyme de fête du « Paté de maison », est un évènement très attendus. Certaines sont devenues de grands festivals. Je conseille à ce sujet de visionner le film Dave Chappelle’s Block Party de Michel Gondry de 2006.

En France, c’est sponsorisé par une grande marque de vêtement que Paris s’est essayé à la block party vendredi dernier. C’est sûr, ça a un côté moins spontané que les fêtes d’origines nord-américaines et la Place de Stalingrad n’est pas vraiment un « block » mais un endroit en voie de parisianité boboïsante. Toutefois, l’esprit était plutôt là parmi la foule et l’évènement était gratuit. La scène à vue passer des groupes plus ou moins connus [1] comme Common, Anthony Joseph, Hocus Pocus, Sly Johnson, etc.

Divers

Pour terminer cet article, je vais faire un truc que je n’aime pas trop et qui est caractéristique de l’archétype du mauvais blogeur : c’est de repiquer des choses que j’ai trouvé sympa ailleurs et qui viennent enrichir des pages pleines de vacuité. Mais je vais le faire quand même, car je trouve la vidéo ci-dessous trop drôle.

Donc voici une trouvaille dénichée sur YouTube. Là on quitte le hip-hop pour se tourner vers le Metal furieux. La vidéo est un petit documentaire sur Qu’est-ce que le métal ? TVfur, transfuge du Muppet’s show, va vous expliquer ce que c’est.



Musique d’ambiance :



[1En tout cas, Hocus Pocus à part, ils ne l’étaient pas par moi.