Caylus

, par  Laurent , popularité : 7%

En 1289, le Roi décide de construire un nouveau château pour consolider le Royaume de France face aux anglais. Ce chantier, situé à Caylus, attire un bon nombre d’artisans. La population du bourg ne cesse d’augmenter.

Éditeur : Ystari Games

Auteur : William Attia

Nationalité : Française

Thème : Historique : Construction d’un Château

Nombre de joueurs : 2 à 5

Durée d’une partie : entre 1h30 et 2h30

Type de jeu : gros jeu, jeu de stratégie, jeu de passionné

Famille de jeux : jeu de plateau

Format : boite 32 x 23 x 7

Matériel : 1 plateau + 430 pions en bois environ + 40 tuiles en carton + 40 pièces en carton + la règle + 1 résumé.

But du jeu :

Être le maitre d’œuvre ayant le plus de prestige à la fin de la construction du château.

Mécanisme :

A chaque tour, pour 1 denier, les joueurs doivent choisir de placer leurs pions « ouvriers » sur les édifices constituant le bourg naissant sur la route qui part du château ou dans le chantier du château afin d’y construire des éléments. Les édifices permettent de gagner des matières premières ou de l’argent et ceux-ci permettent de construire des éléments du château ou bien de nouvelles constructions le long de la route. Les meilleurs recevront la faveur du Roi ou bien de l’or, ce qui permettra d’augmenter leur prestige.

Classification :

Thème : 3/5 Métajeu : 1/5
Réflexion : 3/5 Hasard : 2/5
Diplomatie : 2/5 Chaos : 3/5
Stratégie : 3/5 Difficulté : 3/5

Appréciation personnelle :

Caylus est un très bon jeu. Il est long, mais n’est pas ennuyeux. C’est un jeu complexe, mais qui n’est pas compliqué. Il est à mi-chemin entre le Monopoly et les Colons de Catane, mais il offre une richesse et des possibilités plus grandes que ces deux jeux réunis. L’apparente complexité des règles pourrait faire peur. Mais, en fait, la mécanique est assimilable si facilement qu’il ne nécessite pas beaucoup de temps pour se sentir à l’aise avec celle-ci.

La seule chose qui pourrait empêcher de s’adonner à ce jeu, c’est la longueur d’une partie. En effet, elle pourrait rebuter plus d’un joueur, mais on ne s’ennuie pas dès que l’on commence à jouer. Et on a connu pire avec certains jeux dans les années 90. Je pense à Civilisations, notamment.

Présentation : 1,75 / 2,5
Clarté des règles : 1,75 / 2,5
Jouabilité : 3,75 / 5
Intérêt : 8,5 / 10
Total : 15,75 / 20

Note Tric Trac : Etoile Etoile Etoile Etoile Etoile

Prix : 35 €

J’achète !

Voir en ligne : Caylus sur le site de l’éditeur