Comment gérer la logistique d’une partie de jeu de rôle à distance ? (1/3) Le jeu de rôle en confinement – partie 4

, par  Laurent , popularité : 4%

Ça y est, dans l’épisode précédent, nous avons choisi notre jeu. Maintenant, il faut tout organiser pour le jour J. Il reste des questions en suspens. Quel logiciel est le plus indiqué pour un jeu de rôle à distance ? Comment gérer les jets de dés ? Et pour les cartes, les plans et les illustrations présentées par le meneur de jeu (MJ), comment ça s’organise ?

Dans cette note, nous allons voir la partie logicielle. Est-ce que nous allons utiliser un outil spécialisé ? Ou un outil généraliste ? Plus tard, nous nous poserons la question du matériel (son, webcam...). Sur quoi s’est arrêté mon choix pendant ces parties de jeu de rôle en plein confinement dû au CoViD-19 ?

Les outils spécialisés

Naturellement, nous pourrions nous tourner vers les solutions spécialisées. Elles ont l’avantage de permettre de gérer une feuille de personnage et les jets de dé de manière virtuelle. Tout est en ligne. J’ai recensé plusieurs solutions. Elles se divisent en deux catégories, celles qui s’installent sur votre ordinateur et celles qui se jouent directement en ligne via le navigateur.

Rolisteam fait partie de la première catégorie. Il s’installe sur votre ordinateur et vous permet de jouer en ligne. Le gros avantage, il est compatible Linux et j’utilise Linux sur mon ordinateur personnel. Deuxième avantage, il est développé par des Français. Donc, il existe en français. Comme il s’installe en dur, il subit moins les pics de fréquentation du réseau qui furent nombreux au début du confinement. L’un des joueurs fait office de serveur. Le problème est qu’il faut que tous les joueurs puissent l’installer sur leur poste et dans mon groupe de joueurs, certains se connectaient avec l’ordinateur pro qui leur servait au télétravail.


Dans le même ordre d’idées, il existe MapTool et OpenRPG. Ces deux là n’existent qu’en anglais. Le premier semble manquer de fonctionnalités [1] et le second semble mort et abandonné par son développeur.
À l’écriture de cet article, j’ai découvert qu’il existait un autre logiciel payant et en anglais : Fantasy Grounds. Je ne sais pas ce qu’il vaut.

Dans la catégorie des outils permettant de jouer en ligne à un jeu de rôle uniquement via le navigateur, je ne connais que celui-ci. Il y a un mode freemium, c’est à dire gratuit. Puis, les options deviennent payantes. Il est partiellement traduit. Pour l’avoir testé, j’ai trouvé la prise en main un peu difficile en tant que meneur de jeu. Avec un peu de pratique, on arrive à créer ses différents tableaux successifs sur lesquels vont évoluer les personnages.


Roll20 est une solution simple et rapide à mettre en place, car les joueurs n’auront rien à installer, juste à se connecter à condition d’avoir installé un navigateur récent, d’avoir un peu de mémoire vive et d’avoir une bonne connexion internet. Pendant le confinement, je pense que leur serveur était très sollicité, l’expérience n’était pas fluide depuis chez moi.

Après avoir fait le tour des solutions proposées, j’ai pesé le pour et le contre. Avoir un plateau de jeu virtuel, c’est très bien, mais je suis un adepte de la narration et du roleplay. Or, ce que je vois, c’est ces solutions sont très orientées cartes tactiques avec figurines. Elles nous proposent une expérience plus proche du « dongeon crawling » et du jeu d’escarmouche avec figurine que du jeu de rôle que je préfère où le seul discours laisse place à l’imagination.

Conclusion

Nous ne nous sommes pas tournés vers les solutions spécialisées. Dans l’épisode suivant, nous allons regarder du côté des outils de visioconférences classiques.

<< Article Précédent | Article Suivant >>

Et vous ? Avez-vous un jour essayé l’une de ces plateformes ? Laquelle auriez-vous choisie pour vos parties ? Laissez vos commentaires ici.

[1Les jetés de dés sont des lignes de code à entrer dans le tchat. Par exemple : /roll 1d20+1d6+8.