Fondue au chocolat

, par  Laurent , popularité : 1%

Yann et Nico sont les seuls qui ne m’ont pas fait faux bond. Qu’à cela ne tienne, nous n’allions pas nous décourager.

J’avais bien des invitées outre-atlantiques, mais celles-ci étaient plus intéressées par visiter Paris by night que de passer une soirée en compagnie d’une poignée de geeks.

Vers, 19H00, après leur avoir présenté les filles et après un apéro rapide, Yann, Nico et moi nous nous mirent à jouer.

Pendant ce temps, Catherine et Christine, mes amies québécoises (voir la note précédente de mon blog) sont parties visiter Paris. Elles préférèrent l’ambiance feutrée d’un club de jazz de la capitale à mon salon peuplé de joueurs chargés de testostérone.

Medici

Le premier jeu auquel nous nous sommes adonnés fut Medici.

Medici est un jeu de 1995 de Reiner Knizia, récemment réédité et tout nouveau dans ma ludothèque. Il s’agit d’un jeu d’enchères assez rapide dont le thème complètement absent ne sert que de prétexte. Bientôt je créerais une fiche le concernant dans Ma Ludothèque.

JPEG -
Medici

Nous avons joué deux parties et Nicolas à remporté les deux. Celui-ci a tout de suite compris comment mener les enchères lors qu’on en est responsable.

Yann fut second à chaque coup et moi j’ai tristement terminé dernier bien que j’étais souvent responsable des enchères.

Caylus

Après un repas composé d’un quiche à la courgette et d’une fondue au chocolat. Nous avons attaquer un gros jeu : Caylus. Dans ce jeu, Philipe Le Bel entreprend la construction d’un château pour se protéger des anglois. Le but des joueurs pour gagner est d’être le maitre d’œuvre ayant le plus de prestige. Chacun alors, va tenter en plaçant stratégiquement ses ouvriers de construire le plus d’éléments du château ou les plus beaux édifices du bourg qui se développe aux pieds de la citadelle.

JPEG -
Caylus

J’ai bien apprécié le jeu. Yann a très bien géré le début de partie et s’est propulsé en tête rapidement. Par contre, au début, Nicolas n’a pas perçu certaines subtilités des règles et n’a pas pris les bons choix stratégiques le laissant à la traine. Toutefois, ma lente ascension a permis à Nicolas de me rattraper et de me dépasser sur le fil en fin de partie. Classement : Yann est premier, Nico second et enfin seulement votre serviteur qui n’a pas eu la main heureuse au jeu ce soir là.

Vers minuit les filles sont rentrées, et vers 01H00, nous finissions de jouer. A 01h30, tout était plié. La soirée s’est terminée tôt, par rapport à d’habitude : une fois n’est pas coutume. Mais, le lendemain, jouer les touristes à Paris faisait parti du programme.