La Thaïlande : les transports

, par  Laurent , popularité : 3%

Mois d’août pourri, stress au boulot, l’impression de tourner en rond ; autant de raisons qui m’ont fait me décider à partir au bout du monde, me vider la tête. C’est donc sur un quasi coup de tête, que j’ai entrepris de me dépayser, de découvrir d’autres cultures, d’autres modes de vie, d’autres paysages.

Mon choix s’est porté sur la Thaïlande.

J’ai parcouru la Thaïlande durant un voyage de 15 jours qui m’a semblé beaucoup plus long tellement j’ai utilisé un grand nombre de moyens de transport différents et vu un grand nombre de paysages.

Bon, je vais sortir un poncif : « Thaïlande, terre de contraste ». Mais c’est très vrai car, des ethnies montagnardes du nord au grouillant quartier chinois de Bangkok, des calmes et débonnaires campagnes du centre aux actives et paradisiaques plages à touristes du sud ; la Thaïlande offre une multiplicité de visages.

En quelques articles, je vais tenter de vous convaincre. Voici le premier, où je vous présente les modes de déplacements qui m’ont permis de visiter au pays du Roi Bhumibol Adulyadej Rama IX.


Le mode transport le plus atypique reste celui que procure l’animal le plus sacré en Thaïlande : l’éléphant. Un animal incroyable, placide, tout-terrain et bon-à-tout.

JPEG -
Mieux qu’un Rav4

Un très bon mixage entre un 4x4 et un bulldozer. A condition de ne pas être pressé. L’éléphant est le véhicule qui permet de voyager dans la jungle du Triangle d’or à l’abris des attaques de tigre.


JPEG -
Chantier naval...