Le Cambodge de long en large

, par  Laurent , popularité : 3%

Vous comprendrez aisément la raison pour laquelle je n’ai rien publié depuis quelques temps quand vous aurez lu cet article. Venez, je vous emmène pour une petite balade dans un pays magique...

Il s’agit du premier article d’une série qui va vous faire découvrir un pays qui m’a particulièrement séduit. J’espère qu’à la vue de ce « reportage photo », vous le serez également.

Non, je n’ai pas abandonné ce blog. Même si mon activité y est moins forte, je reviens de temps en temps vous proposer quelque chose à vous mettre sous la dent. Ces derniers temps, il est vrai que pour diverses raisons, j’ai mis la rédaction d’articles pour ce blog de côté.

Mais, aujourd’hui, j’inaugure une série d’articles sur mon dernier périple à l’autre bout du monde.

Le Cambodge

Petit pays de 15 millions d’habitants, installé dans une vaste plaine inondable au milieu de la péninsule indochinoise ; le Cambodge est sorti depuis 18 ans d’une tragique guerre civile qui a durée presque 30 ans, qui a fait plusieurs millions de morts et dont les traumatismes se ressentent encore fortement aujourd’hui.

Le pays est en pleine reconstruction et la population est pleine d’espoir pour l’avenir. Les visiteurs étrangers y sont accueillis avec chaleur et sourires.

Le Royaume Khmer est un petit pays à côté de ces voisins Thaïs et Viets. Mais il dispose d’une immense richesse historique. Jadis, la civilisation Khmer était très florissante et s’étendait au-delà des frontières actuelles du pays. Celles-ci a laissé son emprunte à travers un immense complexe de temples et de cités qui étaient alors perdues dans la forêt tropicale jusqu’à ce que des explorateurs français les retrouvent. C’est Angkor, et ça fera l’objet d’un article ultérieur.

Bien d’autres richesses sont cachés dans la campagne Cambodgienne. Je vous propose de les découvrir en lançant le diaporama ci-dessous en plein écran (touche F11). Mettez de la musique, réglez sur une transition de 4-5 secondes entre les photos et « enjoy » ! [1]

Voir en ligne : si le diaporama ne se lance pas correctement, cliquez ici.