Marathon de concert

, par  Laurent , popularité : 2%

Voici un article qui arrive un peu tard par rapport à l’immédiateté dont on est habitué sur Internet pour le traitement de l’actualité. Voilà, il y a deux semaines, j’ai assisté à trois concerts en trois jours. Si l’on ajoute le concert de charité des Fatals Picards au Divan du Monde quelques jours plus tôt, fin novembre, mes oreilles ont donc pu faire le plein de très bonnes décibels en un temps assez court.

Dans l’article suivant vous trouverez un aperçu des derniers concerts des Fatals Picards donc, mais aussi de Shaka Ponk, des Flèches Brûlées et de Oldelaf et Monsieur D.

L’avantage d’Internet, c’est que maintenant n’importe quel événement est filmé et se retrouve presque instantanément en ligne. Les vidéos ci-dessous ont été trouvées sur Internet et ont été prises par des vidéastes pas forcément très doués, mais qui avaient un meilleur matériel que moi. Car filmer un concert avec un téléphone portable, ce n’est pas le top.

Fatals Picards au Divan du Monde

J’avais apprécié leur album, je m’étais bien amusé lors de leurs précédents concerts. Ceux-ci étaient très drôles et très dynamiques. Par contre, celui-ci était un peu mou. Monté au profit de l’association Les enfants de Don Quichotte, leurs spectacles étaient entrecoupés d’« invités » beaucoup moins intéressants dont certains ont vraiment plombés l’ambiance.

- Mon père était tellement de gauche

- Le café par Oldelaf (l’un des invités le plus intéressant)

Shaka Ponk au Bataclan

De tous les concerts auxquels j’ai assisté récemment, c’est celui-ci qui me laissera le meilleur souvenir et un vrai enthousiasme. Une pure grosse musique qui tâche. Je me suis bien amusé.

Voici Shaka Ponk, un groupe de Français exilés à Berlin, très dynamique et très professionnel. Ils ont un son qui déchire, des effets dignes de grands groupes internationaux et le tout présenté dans une suffisamment petite salle permettant une certaine proximité avec la scène. Décidément, je préfère ces salles où la sonorisation est au top et où la proximité physique avec les musiciens permet vraiment d’apprécier le spectacle.

- French touch puta madre

- Sum Lov

- How we kill stars

Les flèches brûlées

C’est le groupe dont j’ai le plus parlé sur ce blog. Pour vous en rentre compte, allez voir ici ou . D’accord, ils sont semi-pros. Mais comme les vrais groupes pros, tout a une fin. Les Flèches Brûlées se sont dissous car l’un des deux membres du groupe déménage à Tarbes. J’ai eu la chance d’assister à leur dernier concert privé. Malheureusement, je n’ai pas de vidéo de qualité suffisante à présenter ici. Toutefois, voici une petite photo pour vous faire une idée de la salle de concert.

Oldelaf et Monsieur D à la Maroquinerie

Voilà qui clôt ce marathon de concert : celui à Paris de Oldelaf et Monsieur D. La dernière date de leur tournée, c’est à l’Olympia fin janvier. Et comme s’était déjà complet dès la mise en vente, ils nous ont proposés quelques date supplémentaires sur la Capitale dans le courant du mois de décembre. J’en ai profité.

Leur spectacle est particulier, car il est organisé en deux sets antagonistes à première vue, et séparé par un entracte. Une première partie rock’n roll et une seconde partie chansons françaises. Le tout parodique, bien entendu. J’y ai passé un très bon moment, ce fut un très bon amusement.

- Un pot-pourri

- Pour une fois, une musique d’ambiance en vidéo (avec un transfuge des Fatals) :