N’est pas mort qui à jamais dort...

, par  Laurent , popularité : 2%

Quatre mois sans une seule note. Quatre mois ont passé durant lesquels j’ai été extrêmement occupé. Beaucoup de boulot, beaucoup de sorties...

Ce silence m’a fait perdre un grand nombre de visiteurs réguliers, j’en suis sûr. Mais peu importe. Ce site web, quel qu’en soit son rythme de mise à jour continuera de vivre. Même au ralenti.

En attendant, voici un résumé de ce que j’aurais pu, sans exhaustivité, raconter ici et que je n’ai pas fait.

Sommaire

Des expositions

Sous l’égide de Mars, Armures des Princes d’Europe.

Voici une belle exposition au sein du musée des Armées aux Invalides. Elle traite de l’art de la fabrication des armures d’apparat des têtes couronnées des XVe et XVIe siècles et présente de très belles pièces.


Site de l’expo.

L’Épée, usage, mythe et symbole

Du coup à côté cette expo parait beaucoup moins intéressante, au Musée de Cluny. Très belle scénographie, mais un goût de trop peu par rapport au thème avancé. Ça manque de liant.


Site de l’expo.

Des films

Detective Dee : Le mystère de la flamme fantôme

Bon film de Tsui Hark, avec Andy Lau, qui nous raconte de manière très romancée l’une des multiples histoires concernant le Juge Dee (ou Ti, selon les transcriptions), personnage historique de la Dynastie Tang. Ici, il est question d’une épidémie de combustion spontanée qui touche les architectes d’une statue géante de Bouddha.



Moi, Michel G. Milliardaire, Maître du Monde

Voici un petit film français sans prétention (quoique) racontant l’histoire très caricaturale d’un milliardaire qui pourrait ressembler à Jean-Marie Messier ou à Bernard Tapie, tournée à la manière d’un Mickaël Moore de bas étage.
Avec Laurent Laffite et François-Xavier Demaison. J’ai bien ri.


Le chat du Rabbin

Dans les années 1920, à Alger, le chat du Rabbin Sfar mange un perroquet et se met à parler. S’en suivent alors des débats philosophico-religieux entre le Rabbin et le chat. Voici une bonne adaptation, bien qu’un peu déséquilibrée, de l’excellente bande dessinée de Joann Sfar. La 3D n’apporte absolument rien à ce film : économisez les 2 € de plus.


Des jeux

J’ai pu tester quelques jeux que je ne connaissais pas.

Cargo Noir

Je testé le jeu à sa sortie, et j’ai bien apprécié cette mécanique simple et rapide d’un jeu d’optimisation et de majorité qui plaira au plus grand nombre. J’ai bien aimé, mais à mon avis, la durée de vie de ce jeu restera limité.


Cartecassonne

Bof bof bof... Je n’y reviendrai pas.


Seven Wonders

Enfin ! J’y ai joué ! Après trois parties, il en ressort que Seven Wonders est un bon jeu de « draft » (comme diraient les pros à Magic), sans beaucoup d’affrontement direct entre les joueurs (à la Race for the Galaxy). Le jeu recèle plein de subtilités et, du coup, avantage ceux qui le connaissent bien. Mais je retesterai sans faute.


Onirim

Voici une très bonne variante au Solitaire ou au Freecell. Un bon petit jeu coopératif... tout seul (ou à deux).


Des escapades

Les Catacombes de Paris

Depuis le temps que j’en rêvais, je me suis enfin offert cette randonnée, à 20 mètres sous le pavé parisien, dans ces anciennes carrières souterraines reconverties en gigantesque ossuaire. Le spectacle est grandiose et impressionnant. À faire avec un bon guide !


Avignon

Un saut en Avignon, pour un jeu de piste, une visite de la ville, une danse sur le pont sous un soleil de plomb.



Et bientôt...

Un article sur une autre escapade en France du côté des châteaux de la Loire effectuée ces temps-ci... si j’ai le temps d’écrire l’article.