Phnom Penh

, par  Laurent , popularité : 7%

Vous venez de visiter le Cambodge de long en large, dans un précédent article. Mais, l’impasse a été faite sur la principale ville du pays : Phnom Penh. Je vous propose de découvrir un aperçu rapide de cette petite ville d’Asie, ses marchés, son palais royal...

Voici un interlude, un petit article de transition avant la découverte d’une des plus importantes merveilles du monde : Angkor, à venir très prochainement sur ce site.

En 1372, une vieille dame Yeah Penh aurait repêché dans le fleuve un tronc d’arbre à la dérive. À l’intérieur de ce tronc, elle aurait découvert quatre statues de Bouddha. Elle décida alors de leur consacrer un petit sanctuaire sur une petite proéminence à la jonction entre la rivière Tonlé Sap et le Mékong. C’est devenu la « colline de Penh ». En Khmer : Phnom Penh.

En 1434, le Roi Ponhea Yat quitte Angkor et déplace sa capital à proximité de la colline de Penh. La capitale du Royaume Khmer s’est déplacé souvent dans l’histoire, mais l’établissement du Roi Ponhea Yat a marqué le début du développement de la ville jusqu’à nos jours. C’est en 1866, sous le Protectorat Français, que la capitale du Cambodge s’est stabilisée à Phnom Penh avec la construction du Palais Royal dans cette ville.

Aujourd’hui, Phnom Penh n’est pas encore la concurrente de ses consœurs sud-asiatiques comme Bangkok, Singapour ou Jakarta mais entre seulement dans la compétition. On lui prédit un développement exponentiellement rapide.

Voici le diaporama [1] :

Voir en ligne : le diaporama en pleine page.