Soirée jeux du 14 mars

, par  Laurent , popularité : 2%

Soirée s’étendant de 19h30 à 05h30 le lendemain, avec au programme : Apéro, Quiche, Condottière, Tarte aux pommes, Vinci et Citadelles. Que des vieux classiques de ce genre de soirées.

Entre 19h00 et 20h00, tout le monde arrive avec soit des jeux, soit de quoi manger et boire. C’est l’occasion de prendre un apéro accompagné de crudités, de foie gras et de surimi ; de se donner des nouvelles des uns et des autres, de grignoter une part de quiche et de boire pas mal de vin blanc d’Alsace.

Les verts l’emportent dans le 19eme

Puis nous entrons dans le feu de l’action avec un premier jeu : Condottière, un vieux classique de nos soirées.

Voici un excellent jeu (que je préfère dans sa première édition des règles, même si ça le rallonge de beaucoup) allie bluff et négociations entre les joueurs afin de ralentir les mieux placés. C’est bien simple, ce jeu, on ne sait jamais qui va l’emporter avant la bataille décisive.

JPEG -
Condottière
Qui des rouges ou des verts vont gagner la partie ?

C’est ce qui s’est passé lors de cette partie : deux joueurs (les jaunes et les rouges, c’est à dire Gaël et moi) avions le meilleur avantage en ayant remporté beaucoup de villes dès les premières manches. Mais Aude (verts) est l’outsider, en ayant des villes assez proche les unes des autres. Nicolas (noirs), un peu à la traine avec Yann (bleus), est le Condottière cette fois-ci. Il déclare alors une attaque sur une cité neutre située en plein territoire de Aude mais sans y participer, espérant que les plus fort usent leurs forces. Yann ne s’estime pas assez puissant pour entrer dans la bataille. Gaël ne fait pas attention qu’il s’agit d’une ville d’une importance stratégique capitale n’entre pas en guerre non plus, malgré son bon jeu. Elle ne veut pas se laisser surprendre par Nico plus tard. Aude, qui au cours de cette manche a bien économisé sa main est réjouie. Je suis le seul qui pourra lui faire obstacle pour la victoire. Mais, durant cette manche, ma main est malheureuse et mes cartes épuisées lors de la bataille précédente. Ainsi, malgré des cartes “hiver” et “tambour”, Aude est plus endurante que moi et à la stupéfaction générale emporte sa dernière ville de quelques points de combat et ainsi la victoire.

Ce n’est pas la fin des haricots, car les verts l’emportent sur le fil... avec les bleus

Il est temps d’avaler un dessert, une tarte aux pommes, avant d’entamer le jeu suivant qui est aussi un classique du jeu de Stratégie : Vinci.

Vici, un très bon jeu, où la seule victoire militaire n’est pas la seule issue possible. Le tout est de bien gérer le tournant de sa civilisation, celui qui précède sa chute. Gérer son déclin est la clé du jeu.

JPEG -
Vinci

Ce soir, toute la partie s’est jouée serrée, malgré une légère avance en ce qui me concerne. J’ai conservé cette avance durant les deux tiers de la partie grâce à de bons choix de positionnements et de civilisations. Mais la partie fut très violente et des attaques directes même contre civilisations actives furent de mise. Chaque point de victoire comptait. L’optimisation était à son maximum. La lutte fut rude. Je me suis fait coiffer au poteau par Gaël à un point devant et surtout les vaiqueurs à égalité Yann et Aude qui ont terminés à deux points devant moi.

La revanche du Nicolas

La dernière partie de la soirée s’est fait sur le jeu Citadelles.

Le vainqueur du jeu est le joueur qui arrive à construire huit quartiers dans sa citadelle en choisissant à chaque tour un personnage différent. Ceux-ci ont des pouvoirs influençant le jeu. Le tout est de choisir le bon personnage qui permettra de prendre de l’avance sur les autres.

JPEG -
Citadelles
Le choix des cartes personnages est primordial.

Et lors de cette partie, et contrairement aux précédentes, le Nico a dès le départ pris une certaine avance sur les autres. Il a pu poser assez rapidement beaucoup de quartiers chers. Il fut la cible de nos attaques les plus perfides. Ses quartiers les moins chers furent systématiquement détruits par le Condottière. Mais rien ne permis à ralentir notre champion qui a réussi à terminer en posant ses huit quartiers alors que tout le monde était loin du but. Aude arriva en second malgré son faible nombre de quartier, mais des quartiers à 6 ou 8 points.

5h30 du matin. Il est alors temps de rentrer ses coucher...