Soirées d’automne

, par  Laurent , popularité : 2%

Traditionnellement, le vent balayant les feuilles mortes, les premiers gels et la pluie fine qui humidifie tout jusqu’à l’os sont des éléments qui incitent plutôt à s’enfermer sous le cocon de sa couette et à attendre le printemps.

Mais, non. Bravons les intempéries et voyons ce que malgré tout nous avons pu faire ces temps-ci.

Sommaire

Concert de Molly Johnson

L’artiste canadienne se produisait, à l’occasion de la sortie de son nouvel album, à Paris, au Duc des Lombards dans le quartier des Halles pour un concert un peu jazzy et très swing. Si vous ne connaissez pas, voici des échantillons :



Contrairement à certains de mes lecteurs, j’aime bien le jazz. Toutefois, je comprends que les enregistrements CD (ou pire mp3) sont souvent plats et ne rendent pas hommage aux musiciens (pianistes, contre-bassistes et batteurs) qui s’amusent vraiment en public. Devant de vrais gens et avec un son non filtré par des systèmes de compression électronique, ces artistes réussissent à communiquer tout le rythme, les nuances et la verve du jazz. Donc, cette musique est à écouter en concert en priorité.

En bref, ce fut une soirée charmante qui s’est terminée à siroter des cocktails dans un bar du quartier en bonne compagnie.

Soirée jeux chez Aude

Depuis fin juillet, nous n’avions pas tâté du pion, tiré du dé ou piocher de la carte. Voici qui est réparé. Aude, qui nous a accueilli pour la première fois dans son intérieur pour une soirée jeu, avait préparé une série de croque-messieurs afin de nous permettre de tenir jusqu’au bout de la nuit. Outre moi-même, les autres convives étaient par ordre d’apparition : Yannou, Yodok et Seb dont l’éventuelle présence à la soirée fut un suspense de tous les instants. Yann avait apporté la plupart des jeux auxquels nous avons joués.

Agricola

Premier jeu de la soirée fut Agricola. Un jeu de gestion et d’optimisation. Très bon jeu dans son genre, entre Les Colons de Catane et Caylus.

GIF -
Agricola

Bien sur, Yannou en connaissant déjà tous les rouages a terminé en tête devant Seb. Je suis arrivé 3ème devant le Yodok et Aude. Dans Agricola, il faut développer sa ferme grâce à un nombre de ressources très limitées. Évidemment, tout le monde se dispute ces ressources. Et comme dans La Vallée des Mammouths, il faut faire attention d’avoir de quoi manger à la fin de l’année.

Novembre Rouge

Le premier jeu nous a occupé plus de trois heures d’affilé, le second Novembre Rouge a fini de nous occuper jusqu’à 5 heures du matin. Il s’agit d’un tout nouveau jeu coopératif. Ces jeux où les joueurs jouent ensemble contre le jeu sont à la mode et il en sort plein en ce moment (Pandémie, Ghost Stories...). Ici, des sous mariniers gnomes luttent contre l’aggravation de l’état d’un sous-marin nucléaire. Ils doivent l’empêcher de couler durant les 60 minutes qui précèdent l’arrivée des secours. Chaque joueur décide alors d’utiliser plus ou moins de temps à résoudre l’un des multiples problèmes qui ne manqueront pas de surgir (dont le menaçant Kraken). Plus le joueur met de temps, plus il est sûr de réussir à résoudre le problème. Mais moins il a de temps de s’occuper des autres aléas.

JPEG -
Novembre Rouge
Un jeu de saison.

Notre première partie fut un échec cuisant et frustrant étant donné qu’il est survenu à 3 minutes de la délivrance. Toutefois ce petit jeu est très drôle et les parties sont haletantes.

Concert des Flèches Brûlées à la Toupie Enchantée

Ça faisait longtemps qu’ils n’avaient pas joué en public du côté de Paris. Mais si Joinville ce n’est pas Paris, c’est tout de même plus proche que Mantes-la-Jolie ou Verneuil-sur-Seine. De plus, avec la fermeture de la Toupie Enchantée de la rue Falguière, lieu mythique de leurs succès parisiens, rien n’était plus comme avant.



Échantillon :




Mais, la Toupie Enchantée est réapparue. Dans un nouveau lieu, avec un nouveau menu et avec plus de place. Seuls le nom de l’établissement et Sophie, la patronne sont toujours les mêmes. Et, celle-ci a décidé de relancer la tradition des concerts en appelant les Flèches Brûlées à jouer à cette nouvelle adresse pour la plus grande joie des groupies. Le succès était au rendez-vous, car le modeste restaurant de la rue d’Estienne D’Orves à Joinville affichait complet déjà une semaine avant.


Voir en ligne : Comme c’est bientôt Noël : visitez Mon Beau Sapin !