Accueil > Carnets de voyage > La Grèce > Athènes

Athènes

vendredi 31 juillet 2009, par Laurent

Que serait la Grèce sans cette ville emblématique ? Ἀθῆναι, Αθήνα, Athína, Athènes, la ville dont le nom est toujours pluriel et qui résonne depuis la nuit des temps. Aujourd’hui c’est une mégalopole, une capitale moderne et industrieuse de la Grèce actuelle ; jadis ce fut la ville phare du monde antique, à la pointe de toutes les avancées sociales et politiques. N’y étant resté que peu de temps, c’est surtout la seconde que je vais aborder ci-après, bien que l’Athènes moderne que je n’ai fait qu’effleurer à travers sa trépidante vie nocturne parait elle aussi très intéressante.

Revenons aux fondamentaux. Athènes est issue d’un synœcisme qui eu lieu vers - 800 sur ce qu’on a appelé plus tard l’Acropole, la « ville accrochée ». Là, se situe le noyaux d’Athènes, sur un rocher surplombant la plaine de l’Attique. Un site ainsi facilement défendable. Des villages d’origines Ioniennes (là depuis - 1400 et plus) voulurent se protéger des invasions Doriques et s’unirent pour se défendre.

Selon la légende, c’est Cécrops né mi-homme mi-serpent, qui fut le premier roi d’Athènes. Il a alors la lourde tâche de choisir un protecteur à sa cité. Poséidon et Athéna entrent alors en compétition. C’est l’un des deux qui deviendra le dieu tutélaire. Poséidon fit jaillir du rocher de l’Aréopage une source d’eau salée. Sur ce même rocher, Athéna, y fera pousser un olivier. Les femmes d’Athènes majoritaires pensèrent que l’olivier était plus utile à la communauté. Les Athéniens alors choisirent Athéna comme déesse tutélaire. Mais, pour apaiser la fureur de Poséidon, Crécrops interdit à l’avenir aux femmes d’avoir le droit de vote.

Avec la pression démographique, Athènes s’étendit. L’Acropole, tout en gardant sa position de forteresse, devint alors seulement un lieu dédié au culte où l’on érigea les temples que l’on connaît aujourd’hui : Le Parthénon, l’Érechtérion... que l’on peut voir sur les photos. Athènes deviendra également grâce à Clisthène le premier État démocratique au monde.


– Musique d’ambiance :

Messages

  • Et ben dis donc, il est encore sous les échafaudages le Parthénon ?! Maintenant que je suis assidue à ton blog, je vois que tu causes de tout sauf de tes chouettes journées passées avec ta petite famille. Ils sont pourtant photogéniques tes neveux :-)) Et ils aiment tellement être avec leur tonton :-P Preuve à l’appui (je n’arrive pas à ajouter la photo que je veux comme illustration ça bug :-((, elle est pourtant drôle...)
  • Sympathique, ça donne envie d’aller là bas.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document