Les 2 jeux les plus en vue cet automne à mettre dans la hotte du Père Noël

Cet automne, quelques jeux font le buzz et sont attendus sous le sapin.

Article mis en ligne le 2 novembre 2021

par Laurent

Les lutins du Père Noël qui fabriquent les jeux de société étant essentiellement Chinois, avec la crise des transports depuis l’Asie, nous ne savons pas si nous serons livrés avant Noël. Alors, autant aller tout de suite chez votre ludicaire favori afin d’acheter les quelques jeux qui ont déjà été reçus et qui se détachent en ce moment sur les internets.

Je n’ai pas encore joué à ces trois jeux, mais je m’intéresse beaucoup à ce qui se dit et s’écrit. Pourquoi ? Parce que ces jeux sont inspirés d’excellents jeux. Parce que ces jeux sont déjà en stock chez les revendeurs et parce qu’ils font déjà beaucoup parler d’eux.

Resteront-ils encore longtemps sur les étals ? Dépêchez-vous !

Dans la catégorie familial

7Wonders Architects

7Wonders est une gamme de jeux de Antoine Bauza, éditée par Repos Prod, dont le titre phare (d’Alexandrie) est connu depuis 10 ans pour être le jeu le plus primé au monde. Malgré ses récompenses, 7Wonders est assez difficile d’accès pour les néophytes.

Cette année, afin d’attirer un public plus large et plus jeune vers cette franchise, 7Wonders Architects est sorti dans les meilleures boutiques. Sans révolutionner le thème et sans faire l’impasse sur l’expérience de jeu, ce petit dernier allège les mécaniques et rend les règles plus compréhensibles. Il ne s’agit pas d’une régression ou d’une version « facile » du jeu. Il s’agit d’un nouveau jeu qui, cependant, permet de garder les sensations du grand frère. Les anciens joueurs aimeront les évolutions des règles qui seront d’une évidente simplicité pour les joueurs moins aguerris.

Chaque joueur ou joueuse a en charge de construire la merveille de sa civilisation antique ; la pyramide de Gizeh, si vous jouez les Égyptiens, le colosse de Rhodes ou le Parthénon d’Athènes pour les Grecs… Pour cela, il ou elle devra à son tour choisir une carte dans son paquet, celui de son voisin ou dans le paquet de cartes commun à tous les joueurs.
Le boîtage est très bien conçu. Chaque joueur ou joueuse possède un petit coffret avec ses cartes et sa merveille en pièce détachée.

Dans la catégorie joueurs assidus

Welcome to the Moon

Avec Welcome to the Moon, c’est l’effet inverse qui se produit. Les auteurs Benoit Turpin et Alexis Allard ont développé pour les éditions Blue Cocker une version un peu plus compliqué de leur jeu à succès Welcome to your perfect home. Il s’agit d’un jeu « legacy » non destructif.

Un jeu legacy est un jeu dont les règles et l’histoire évolue au fil des parties. Une partie (gagnée ou perdue) déclenche des effets qui affecte les parties suivantes. Dans un legacy classique, les différentes pièces du jeu sont altérées et il n’y a pas de retour arrière possible. Ce n’est pas le cas de Welcome to the Moon.

Comme pour Welcome to your perfect home, la mécanique principale de Welcome to the Moon est le « flip and write » ou « draw and write ». C’est à dire, je retourne ou tire une carte et en fonction du choix que ça m’offre, j’écris mon choix sur une feuille de marque. Un peu comme le Yatsé où l’on aurait remplacé les dés par des cartes.

Ici, il faut remplir des cases et trouver des combinaisons qui pourront nous permettre à l’issue de plusieurs parties d’atterrir sur la Lune et d’y établir des bases pérennes. Chaque partie successive permet d’avancer vers une étape dans la colonisation de la Lune.